Bardage de façade Pontchateau

Vous souhaitez modifier l’aspect de vos murs extérieurs ? Nous mettons en place un bardage de façade à Pontchateau !

 

02 52 33 17 15

 

bardage de façade Pontchateau

Bardage de façade à Pontchateau

Poser un bardage est l’occasion d’offrir à sa maison une nouvelle enveloppe. Ce revêtement en modifie l’aspect revêtant différentes esthétiques en plus de lui apporter une protection efficace contre les intempéries. Notre entreprise de bardage à Pontchateau est à votre écoute pour vous accompagner dans le choix de votre bardage et en réaliser la pose.

Le bardage présente de nombreux avantages dont le fait de pouvoir être installé sur tous les types d’habitation sans en modifier la conception. De plus, il peut s’adapter à tous les supports car il existe en diverses dimensions mais aussi en un grand nombre de matériaux tels que le bois, le PVC, la pierre, l’ardoise, le béton, la terre cuite, le cuivre, l’acier, la résine… Et, lors de sa mise en �”uvre, il n’y a pas de délai d’attente pour un séchage par exemple. Tout cela, fait que c’est une solution souvent retenue par les propriétaires d’habitation qui souhaitent protéger leurs murs extérieurs ou protéger leurs façades.

 

Pour toute demande de bardage de façade à Pontchateau

CONTACTEZ-NOUS AU

02 52 33 17 15

 

Notre bardeur à Pontchateau effectue la pose de tous les types de bardage quel que soit le matériau qui le compose et que vous choisissiez un bardage à claire-voie, vertical ou clin. Pour chacun, il est en mesure de réaliser les montages suivants :

  • Le bardage simple peau : La paroi n’est alors constituée que du parement qui est fixé sur l’ossature, le bardage a donc la fonction de mur.
  • Le bardage rapporté : Il est monté sur une paroi existante et un isolant est installé entre le mur et le bardage.
  • Le bardage double peau : Il est composé de deux parements séparés par un isolant.

En plus de ces différents montages, notre entreprise de bardage à Pontchateau propose aussi divers sens de pose tels que :

  • Le bardage vertical qui donne une impression de hauteur à votre habitation. Son avantage est d’avoir une longueur de lame toujours identique et courte. De plus, l’écoulement des eaux de pluie est facilité puisqu’il se fait dans le sens des lames.
  • Le bardage horizontal qui donne une allure plus imposante à votre bâtiment. La longueur des lames peut aller jusqu’à 6 m, ce qui rend leur maniabilité plus difficile. Et, notre bardeur protège les coupes d’extrémité afin d’éviter les infiltrations d’eau.
  • Le bardage oblique, aussi appelé bardage diagonal, qui est le plus complexe. Il donne à votre maison un style très moderne et distingué. Notre bardeur doit faire preuve d’une grande attention et dextérité pour atteindre la meilleure régularité possible.

Bardage de façade à Pontchateau

Notre bardeur adapte la fixation des lames à chaque type de pose. Ainsi, pour une lame posée à la verticale, il effectue la fixation du côté du chevauchement. Dans tous les cas, chaque lame est fixée à l’aide de pointes qui ne dépassent pas du bardage.

Si vous souhaitez une pose de bardage de façade qui assure à ce revêtement une bonne longévité, prendrez contact avec notre bardeur à Pontchateau qui étudiera votre projet et vous remettra un devis.

Voir +

Pontchâteau

Pontchâteau[1] (ou Pont-Château[2]) est une commune urbaine de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique (et historiquement en Bretagne dans le Pays nantais), en région Pays de la Loire.

Pontchâteau est située au nord-ouest de la Loire-Atlantique, à 19 km au sud-est de La Roche-Bernard (Morbihan), à 30 km au sud de Redon (Ille-et-Vilaine), à 25 km à l'est de Saint-Nazaire et 53 km au nord-ouest de Nantes. La ville est traversée par le Brivet.

Les Romains créent des défenses en Gaule et partout dans leur immense Empire contre les invasions qui s'annoncent. Il s'agit de mobiliser et d'utiliser des troupes[6] venant de tous les coins de l'Empire. L'île de Bretagne est bien sûr sollicitée. Avec ses troupes qui vont stationner un peu partout on va trouver une famille qu'on a coutume aujourd'hui d'appeler les Gérontides. Il s'agit d'une lignée complexe, moitié brittonique (issu de lignées royales des peuples de l'île) moitié romaine dont le personnage clef est Gerontius[7], un général de l'armée impériale. Il va combattre en particulier en dirigeant le contingent brittonique vers 400 de notre ère. Il sera éliminé en Espagne par l'empereur Constantin III mais sa famille s'implantera en Armorique où Gerontius[8] avait eu un commandement. Le nom de Gerontius en brittonique est Gereint et son manoir situé à Pontchâteau, sur le Brivet, sera appelé Les-Gereint en breton (la cour de Gereint) qui deviendra l'Escrin puis les Crins ou les Crains. Le ruisseau à proximité a laissé un lieu-dit Frocrain de Frout-Cerent (le ruisseau de Gereint) dans le même langage[réf. nécessaire]. Sa famille très nombreuse a été très influente tant dans l'Église (de nombreux saints) que dans l'administration. Citons Congar, Cado, Erbin ou Erpin, Salomon ou Sela, Iestin, Sulien et Séry dont on retrouve les noms dans beaucoup de lieux de la presqu'île guérandaise. Citons Herbignac et Penestin pour exemples. Un des fils de Gereint, Riwal Deroc sera le premier leader de l'Armorique post-romaine. Le général de troupes brittoniques Riotamus sera de sa famille qui livrera quelques-uns des derniers combats contre les germains sur la Loire près d'Orléans. Ses troupes battues seraient revenues partiellement vers Nantes en suivant la Loire.

Bardage en bois

Le bardage en bois, aussi appelé bardage à clins, ou encore déclin au Québec, est un cas de revêtement en bardage en bois constitué de planches horizontales superposées, qui se chevauchent ou s'emboitent.

En anglais les termes clapboard or clabbard, bevel siding, lap siding, et weatherboard, se rencontrent avec parfois quelques variations régionales dans les définitions. Ce terme, qui au Québec peut être écrit et prononcé à l'anglaise « Clapboard » ou à la française « clabord », désigne les longues planches minces utilisés pour couvrir les murs et (autrefois) les toits des bâtiments[1]. Aussi appelé historiquement clawboards ou cloboards[2].

Une signification plus ancienne de clapboard en fait de petites pièces de chêne fendues importées d’Allemagne pour être utilisées comme douves de tonneau, dont le nom est une traduction partielle du moyen néerlandais klapholt et lié à l'allemand klappholz.


Call Now Button02 52 33 17 15